Le b-a-ba de votre sécu sur le Net en 7 points

Les fondations

Voici les 7 choses à faire pour établir votre sécu sur le Net à un niveau correct. Ainsi il est question de connexion Internet interminable, de Wifi nauséabond, d’emails piégés, de sites underground collant, de spams pâteux, d’antivirus discret et de firewall blindé.

1 Quand vous n’avez pas besoin d’Internet …

Quand vous n’en avez pas besoin, coupez la connection à Internet. Pour éviter qu’un pirate utilise votre connexion Internet à votre insu.

Si votre modem, box ou logiciel d’accès à Internet vous le permet, définissez un planning de connexion par plage horaire et par jour pour le gérer automatiquement.

2 Le Wifi pratique mais dangereux pour votre votre sécu sur le Net

Le Wifi est bien pratique pour connecter un ordi / smartphone / tablette sans câble. Et de connecter plusieurs appareils à distance. Ainsi on peut brancher l’ordi, le smartphone, et la tablette sur la même connexion Internet, sans câble et dans différentes pièces de la maison.

Mais il faut que la connexion soit sécurisée. La portée du Wifi peut facilement atteindre 10 mètres et traverser les murs en béton armé.

Ainsi un pirate qui passe dans la rue ne doit pas pouvoir se brancher sur votre connexion Internet via votre Wifi facilement.

Donc si possible reliez votre ordi à votre box internet par un câble réseau au lieu du Wi-fi sans fil. Non seulement une liaison Ethernet est impossible à pirater à distance, mais en plus le débit Internet est plus rapide en liaison filaire.

Mais si vous ne pouvez pas vous passer du Wi-fi sans fil, vous verrez plus loin comment renforcer cette liaison fragile. Pour l’instant coupez le Wifi quand vous n’en avez pas besoin.

3 Les emails aux pièges multiples

C’est un classique mais toujours dangereux pour plusieurs raisons :

  1. un malware contenu dans l’email qui va chercher à s’exécuter tout seul ou avec votre concours
  2. une tentative de phishing
  3. une incitation à cliquer sur un lien malveillant

Pour éviter ces saloperies :

  • si possible pas d’ouverture de l’email de source inconnue et d’objet inconnu
  • et surtout pas de clic dans cet email !

4 Les sites underground empoisonnés

On parle ici des sites de logiciels payants piratés, sites pornos et sites de streaming vidéo. Ils font encore partie du Web accessible avec votre navigateur.

Vous avez peut-être téléchargé gratuitement un logiciel payant sur un site de téléchargement illégal. Par exemple une version piratée de Microsoft Office ? Ou vous avez visionné des vidéos pornos sur des sites pornographiques. Ou bien vous regardez parfois des films ou des séries télé sur des sites de streaming vidéo.

Et bien ces sites sont parfois empoisonnés parce qu’ils regorgent de tout un tas de programmes malveillants ou d’arnaques en tout genre.

Par exemple des annonces publicitaires vers des arnaques sur le Forex et les options binaires ont envahi les sites de streaming vidéo pendant une période. Et ils présentaient très bien ces arnaques sur Internet et les rendaient très attractives. Même averti on peut toujours se faire arnaquer par des escrocs aguerris !

Quant aux sites pornos ils peuvent contenir des malwares et infecter votre ordi. En plus ils sont très nocifs pour votre santé sexuelle si vous êtes un homme. Et ceci que vous soyez un enfant, un adolescent ou un adulte, mais c’est un autre sujet.

Enfin les logiciels sous licence piratés peuvent contenir des malwares discrets. Si vous pouvez les détecter et les éradiquer, tout va bien. Sinon tout va mal, surtout s’il s’agit de Windows. Vous pouvez ainsi utiliser une version piratée d’un logiciel payant dont le but est d’accéder à votre ordi à votre insu. Pour accéder à vos infos confidentielles ou utiliser les ressources de votre machine.

Si vous êtes curieux, ces sites ne font pas partie du « deep Web » parce qu’ils sont indexés par les moteurs de recherche comme Yandex, Bing et Google. Mais ils font partie du « Bergie Web » ou niveau #2 du Web ( que je traduis par « Web des pouilleux »; si vous avez une autre traduction dites-le en commentaire ). C’est à dire le niveau où ça devient malsain.

5 Le spam invasif

Tout le monde connaît cette merde. Aujourd’hui tous les services et logiciels ont un bon système de détection du spam invasif.

Mais il faut parfois compléter à la main. Si votre dossier de spam gonfle vite, cliquez sur des liens de désinscription peut être utile. Par exemple 5 clics par jour pendant une semaine devrait fortement réduire la masse de spams.

Inversement on a parfois quelques emails légitimes filtrés à tort.

6 L’antivirus indispensable pour votre sécu sur le Net

L’antivirus est une assurance utile pour votre sécu sur le Net. Il vous permet de scanner à la demande les téléchargement. Et de vérifier les pages Web que vous visitez. Mais c’est sans garantie dans la mesure où aucun antivirus n’est parfait. Donc le conseil d’évitement des sites underground reste valable.

Aujourd’hui en 2018 les OS comme Windows 10 en propose un antivirus d’office (Windows Defender). Et vous pouvez en trouver facilement sur le Net.

Si son paramétrage vous gonfle, laissez les paramètres par défaut.

7 Le firewall contre les intrusions

Le firewall évite les intrusions. De pirate c’est moins courant. Mais surtout de logiciels pirates qui cherchent à entrer sur votre réseau local. Ou à l’inverse, déjà installés sur votre ordi ou tablette, et cherchant à communiquer à l’extérieur.

Là aussi les OS en proposent souvent un firewall embarqué. Le paramétrage d’un firewall est plus délicat qu’un antivirus, alors laissez plutôt le système gérer ça pour vous.

Une fois ces 7 actions faites, vous aurez une bonne sécu sur le Net.

Pour aller plus loin, plus haut j’ai évoqué ça : comment sécuriser votre réseau Wi-fi domestique.

Laisser un commentaire

A hacker easily removes your link spam or thanks you for your contribution.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *