Comment un logiciel malveillant sur votre PC ou mobile peut vous déprimer en 2 secondes ?

Un logiciel en général peut s’exécuter sur un matériel comprenant un microprocesseur, c’est à dire votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette. Parmi tous les types de logiciels existants, un logiciel malveillant a des caractéristiques nuisibles. En effet il agit contre les fichiers résidents sur votre matériel, contre vos applications, votre argent ou votre vie privée.

11 types et 5 catégories de malware sont autant de raisons d’installer un antivirus sur votre ordi ou téléphone mobile. En effet ce logiciel de sécurité identifie et intercepte n’importe quel programme nuisible.

Cette page apporte une information complémentaire à la demande « citez deux catégories de logiciels malveillants (malware). ».

Rarement un logiciel malveillant s’attaque au matériel lui-même, l’ordinateur, le téléphone mobile ou la tablette. De même il est rare qu’un logiciel malveillant empêche une entreprise de travailler pendant des semaines. Cette catégorie s’appelle les logiciels très malveillants (« verymalware »), on en parlera plus loin avec un exemple.

logiciel malveillant détecté sur l'ordi

Voyez dans la suite la définition d’un logiciel malveillant, les onze types les plus courants de malware et cinq catégories supplémentaires. Ensuite une FAQ répond à vos questions courantes et je vous montre trois exemples de malware de violence croissante.

Le premier logiciel malveillant de l’histoire est le virus Creeper créé en 1971. Il se répandait d’un ordinateur à l’autre via les modems téléphoniques de 56 kbps à l’époque. Ce logiciel malveillant était inoffensif dans la mesure où il n’altérait rien sur l’ordinateur victime et n’attaquait pas non plus l’utilisateur. Mais ces malwares sont devenus de plus en plus malveillants avec les années.

Subir un logiciel malveillant sur son ordi ou son mobile est toujours une mauvaise nouvelle. Mais quand on ne plus utiliser son appareil du tout, c’est encore pire. Nous verrons plus loin ce type de « verymalware ». Pour l’instant voyons la définition d’un logiciel malveillant.

Définition d’un logiciel malveillant ( malware )

Comment s’appelle un logiciel qui peut infecter un fichier et causer des dommages à l’ordinateur ? Ou s’attaquer aux fichiers, aux applications, à l’argent ou la vie privée de son propriétaire ? Ces questions nous amènent à la définition d’un logiciel malveillant ou programme malveillant ou maliciel : c’est un logiciel qui nuit à un système informatique ou directement à son propriétaire.

En anglais on l’appelle « malware », contraction de « malicious software », qu’il ne faut pas traduire par « logiciel malicieux » mais par « logiciel malveillant ». En effet quand un ransomware attaque votre PC, il verrouille tous les fichiers : ça n’a rien de malicieux !

Par exemple il s’agit de :

  • contaminer des fichiers sur l’ordi ciblé en leur ajoutant un code exécutable viral
  • gêner ou empêcher certaines applications de l’ordinateur cible de fonctionner (voire de bloquer complètement le système d’exploitation)
  • supprimer ou crypter des fichiers créés par l’utilisateur (documents textuels, feuilles de calcul, photos, morceaux de musique, etc)
  • désactiver les logiciels de sécurité de la cible pour mieux l’infecter
  • intercepter les comptes et mots de passe pour usurper l’identité de la victime sur le Web, voire lui voler de l’argent sur un site Web financier
  • installer un relai sur l’ordi de la victime pour commettre des méfaits ailleurs via cet ordi piraté, et ainsi cacher son identité.

Il peut s’agir aussi d’un programme inoffensif en tant que tel à l’origine, dont le pirate détourne l’utilisation à des fins malveillantes.

Dans la suite on utilise indifféremment les termes « logiciel malveillant » et « programme malveillant ».

Le terme anglais est malware, contraction de « malicious software », signifiant « logiciel malveillant ». Et non « logiciel malicieux » comme on peut le lire encore souvent. Confondre la malice et la malveillance c’est un peu confondre Coluche et Bernard Tapie.

Derrière ce lien vous avez l’historique du logiciel malveillant sur Wikipedia.

Un logiciel malveillant peut se présenter sous différents types. Et c’est ce que vous allez voir maintenant, pour les onze types les plus répandus sur Internet.

Onze Types de logiciel malveillant Internet (malware)

Vous connaissez sans doute les virus, spywares, chevaux de Troie et ransomware. Parmi les onze premiers types de logiciel malveillant, avez-vous déjà entendu parler des backdoors, keyloggers et vers ? Pour connaître la définition de chacun d’eux, cliquez ici : les 11 types de logiciel malveillant sur Internet (malware) les plus répandus. Par ailleurs les rogues, rootkits, dialers et hijackers complètent cette première galerie de malware.

Dans la suite vous avez une liste complémentaire de cinq catégories de logiciels malveillants.

Cinq Catégories de Logiciels Malveillants ou Indésirables (suite)

Cette liste complémentaire liste cinq catégories de logiciels malveillants sur Internet. D’abord le crypto-jacking et les PUP sont les catégories les moins virulentes. Ensuite les exploit zero-day et les sites web malveillants sont plus dangereux. Pour en savoir plus, visitez cette page : les catégories de logiciels malveillants ou indésirables. Enfin le form-jacking vise à voler votre argent sans que vous puissiez vous en protéger.

Vous avez des questions récurrentes sur les malwares, en liaison avec PIX notamment. Alors voici les réponses.

3 logiciels malveillants en exemple qui font peur

J’ai choisi trois spécimens de malware qui ont défrayé la chronique en leur temps. Il s’agit du ver Sasser en 2004, du cheval de Troie Storm Worm en 2007 et du virus Stuxnet en 2009. Pour en savoir plus suivez ce lien : 3 logiciels malveillants en exemple qui font peur. Le premier saturait le processeur de l’ordi et le rendait inutilisable. Le second transformait le PC en zombie pour l’utiliser plus tard à des fins malveillantes. Et le dernier endommageait un matériel industriel dans les centrales nucléaires. Ces exemples de programmes nuisibles vous donnent une idée des dégâts possibles.

En savoir plus

Même si on en parle beaucoup moins, un logiciel malveillant peut aussi se lancer sur votre smartphone. Voici un exemple de logiciel malveillant sur mobile. Ce malware tourne sur les téléphones Android.