Définition d’un logiciel malveillant en informatique (malware)

Programme malveillant

Comment s'appelle un logiciel qui peut infecter un fichier et causer des dommages à l'ordinateur ? C'est une des catégories de logiciel malveillant ou programme malveillant ou encore malware. Quelle est la définition d'un logiciel malveillant ? On commence par définir ce qu'est un logiciel informatique. Puis on verra le premier malware de l'histoire.

Définition préalable d’un logiciel informatique

Cauchemar de tout propriétaire d’ordi ou de smartphone, un logiciel malveillant est d’abord un logiciel informatique. Avant de voir la définition d’un logiciel malveillant, un logiciel informatique ou programme informatique est un ensemble d’instructions exécutables par un ordinateur. Cette exécution a pour but de produire un résultat précis à partir de données initiales.

Comme par exemple calculer la somme de deux nombres, afficher la page Web que vous êtes en train de lire ou prévoir le temps qu’il fera demain.

Et cet ensemble d’instructions se présente sous la forme d’un fichier sur votre ordi ( sur votre disque dur, votre clé USB, etc). Comme par exemple « calc.exe » pour la calculatrice sous Windows ou « iexplore.exe » pour le navigateur Internet Explorer 11.

Ainsi votre navigateur est un logiciel informatique qui va chercher sur le réseau Internet cette page Web et l’affiche sur votre écran sous une forme précisée par l’auteur. De même la calculatrice enregistre votre saisie des deux nombres, en calcule la somme qu’elle affiche à l’écran.

Enfin la très grande majorité des programmes informatiques sont bienveillants. Maintenant voyez en quoi certains logiciels sont malveillants.

Définition d’un logiciel malveillant (malware)

Définition d’un logiciel malveillant (malware) : c’est un logiciel qui nuit à un système informatique ou directement à son propriétaire. Par exemple il s’agit de :

  • contaminer des fichiers sur l’ordi ciblé en leur ajoutant un code exécutable viral
  • gêner ou d’empêcher certaines applications de l’ordinateur cible de fonctionner (voire de bloquer complètement le système d’exploitation)
  • supprimer ou crypter des fichiers créés par l’utilisateur (documents textuels, feuilles de calcul, photos, morceaux de musique, etc)
  • désactiver les logiciels de sécurité de la cible pour mieux l’infecter
  • intercepter les comptes et mots de passe pour usurper l’identité de la victime sur le Web, voire lui voler de l’argent sur un site Web financier
  • installer un relai sur l’ordi de la victime pour commettre des méfaits ailleurs via cet ordi piraté, et ainsi cacher son identité
  • etc

Il peut s’agir aussi d’un programme inoffensif en tant que tel à l’origine, qui détourne son utilisation à des fins malveillantes.

Dans la suite on utilise indifféremment les termes « logiciel malveillant » et « programme malveillant ».

Le terme anglais est malware, contraction de « malicious software », signifiant « logiciel malveillant ». Et non « logiciel malicieux » comme on peut le lire encore souvent. Confondre la malice et la malveillance c’est un peu confondre Coluche et Bernard Tapie.

Les premiers malwares de l’histoire

Le virus Creeper en 1971

D’après cet article, le premier malware de l’histoire était un virus apparu dans les années 1970. Il s’appelait « Creeper » sur le réseau ARPANET, ancêtre d’Internet. Ce virus accédait à un système distant via un modem RTC à 56 kpbs. Et il s’y intégrait, imprimait un ficher et affichait un message à l’écran :

I’M THE CREEPER : CATCH ME IF YOU CAN

Mais le virus Creeper était inoffensif puisqu’il n’infectait pas de fichier et ne causait aucun dommage à l’ordinateur.

Alors en quoi était-il malveillant ? Même si c’est mineur, il était nuisible parce qu’il s’introduisait sur un ordi sans le consentement de l’utilisateur. Et il se répandait sur le réseau d’un ordi à l’autre. Donc pour certains spécialistes, ce programme ne correspond pas vraiment à la définition d’un logiciel malveillant.

Le virus Reaper

Ensuite des hackers ont créé le programme malveillant « Reaper » pour éliminer le virus « Creeper » quand il le détectait. En fait c’était un autre virus, capable aussi de se propager sur les ordinateurs en réseau. Mais on peut aussi dire que c’était le premier antivirus de l’histoire.

Maintenant voyons des exemples de logiciel malveillant plus récents décrits ici.

Quelques exemples de logiciel malveillant plus récents

Parmi les programmes malveillants vus sur ce site depuis plus de quinze ans, on peut citer quelques exemples.

Le virus « Welchi » en 2003

Si vous voulez des détails suivez ce lien. Le virus « Welchi » apparu en 2003 supprimait un autre virus, Blaster, comme le virus « Reaper ». En plus il corrigeait une faille de sécurité des systèmes d’exploitation windows 2000 et windows XP. Même si aucune altération ni activité d’espionnage n’ont été détectées, il restait un ver capable de saturer un réseau.

Le cheval de Troie « Storm Worm » en 2007

L’attaque se déroulait en trois étapes. En commençant par un spam invitant la victime (Sarah Connor 😉 ) à cliquer sur un lien maquillé. Pour plus d’info, cliquez sur ce lien : le cheval de Troie « Storm Worm » déguisé en vidéo Youtube en 2007.

Les ransomwares, des anciens malwares de plus en plus actifs

Les ransomwares ou logiciels rançonneurs cryptent les fichiers de l’ordi et exigent une rançon pour les décrypter. Le premier spécimen est apparu en 1989 et s’appelait « PC Cyborg Trojan ».

Pourtant anciens, ces malwares sont toujours actifs en 2019. Et même en recrudescence ces dernières années en nombre et en dangerosité. En effet ce sont mêmes des entreprises bien protégées qui en sont les victimes.

Par ailleurs vous trouverez ici d’autres exemples de logiciels informatiques qui correspondent bien à la définition d’un logiciel malveillant.

Quelles sont les catégories de logiciels malveillants ?

Comment s’appelle un logiciel qui peut infecter un fichier et causer des dommages à l’ordinateur ? Il s’agit d’un des types de malware décrits dans un autre article. Pour voir les onze catégories de logiciels malveillants, cliquez ici.

 

 

Laisser un commentaire

Be careful: Comments are moderated before publication. If you publish only your link with an ad text, your message will never be published. So I deleted more than 80,000 spam before publication in 7 years. So do not waste your time.
But if you post an interesting comment or a lived testimony, you are welcome.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *